Coupe de France : Le RSSV n'a pas démérité

24 septembre 2009 - 18:27

Les Saint-Sauverais se sont inclinés avec les honneurs dimanche lors du troisième tour de coupe de France. Les joueurs sont tombés sur une formation coutainvillaise plus solide.

 Les deux divisions d'écart auront été de trop pour le RSSV qui a flanché dimanche 20 septembre lors du troisième tour de coupe de France face à Agon-Coutainville, pensionnaire de DHR. Mais la partie ne fut pourtant pas de tout repos pour les hommes d'Empis qui ont dû attendre la fin de la première mi-temps pour trouver le chemon des filets. Jusque-là, les Jaune et Noir parvenaient à contenir les différentes attaques et notamment le redoutable buteur Chafia.

Il aura fallu une erreur de placement des Saint-Sauverais, pris à leur propre piège du hors-jeu à la 44e minute, pour voir le premier but de la partie. Une erreur très regrettable pour Frédéric Marie. « Sur un replacement, on ne fait pas le pressing haut et on se prend une balle dans le dos ». Agon a fait le plus dur et aurait même pu tuer le match dans la foulée si la frappe de l'attaquant ne s'était pas dérobée du cadre.

Les joueurs locaux, bien que menés au score, ne se désunissaient et revenaient des vestiaires avec de meilleures envies. Cyril Poupinel donnait le là dès la 46e minute en débordant côté gauche et en adressant un bon centre à ras de terre à Sébastien Davarend. Malheureusement, ce dernier voyait sa frappe contrée par le dernier défenseur. Puis, deux minutes plus tard, c'est encore l'attaquant du RSSV qui se créeait une bonne occasion en chipant la balle dans les pieds du défenseur adversaire. Son tir s'envolait hélas dans les nuages.

Le RSSV sauve l'honneur

Peu à peu, les Jaunes et Noirs se découvraient et les visiteurs procédaient par contre. A la 68e, sur un coup-franc indirect, un agonais, libre de tout marquage au second poteau, venait ajuster Thomas Mouchel d'une reprise de volée. La messe était dite et ça se corsait à la 75e minute quand l'arbitre sifflait logiquement un pénalty pour un tacle par derrière de Cédric Alix sur l'attaquant coutainvillais.

Le score aurait même pu être plus lourd sans les bonnes interventions du portier saint-sauverais (80e, 89e). Au lieu de ça, les hommes de Frédéric Marie faisaient plaisir au public venu en masse. Après une frappe de Yohan Crespin relâchée par le gardien, Cyril Poupinel suivait bien et réduisait le score (1-3). Malgré la défaite, le coach saint-sauverais était satisfait du contenu. « Le résultat est assez logique mais mes joueurs ont livré un combat collectif » avant d'ajouter « les choses sont en train de prendre forme par rapport à ce qu'on fait à l'entraînement ». Il faudra confirmer tout ça dimanche en championnat face à Sideville.

Romain SAVARY

Commentaires

  • Eric Marie
    5 juillet

    Eric Marie

    Supporter

    50 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 3 Dirigeants
  • 2 Entraîneurs
  • 11 Joueurs
  • 12 Supporters

COORDONNÉES CLUB

UN PROBLEME , UNE QUESTION , QUI CONTACTER ?